letexier.org



Du « bon » usage des mots. La « gouvernance » et la « société civile » au service du « développement »

Pour discussion en attente de publication, octobre 2008, 15 p.

Thèmes liés : Organisations internationales - Gouvernance


Dans les années 1990, au moyen d’agencements rhétoriques et de dispositifs contraignants, les institutions publiques internationales ont capté, codifié et popularisé la notion de gouvernance de manière à reconfigurer l’armature logico-pratique du développement dans le sens des théories institutionnalistes et libérales. Selon cette axiomatique politique, mondialement promue par un marketing intellectuel encerclant et auto-référenciel, l’importation du modèle universaliste et occidentalo-centré de démocratie de marché doit s’accompagner de la privatisation des tâches régaliennes lucratives ou trop coûteuses ainsi que de l’arsenal réglementaire de l’Etat. A partir du milieu des années 1990, la notion de société civile va être couplée à celle de gouvernance pour codifier les bornes, l’organisation et les fonctions des entreprises à but ou non lucratif dans le sens d’une privatisation de la signification, de la prise en charge et des finalités du développement.

PDF - 213.9 ko
LE TEXIER - Du bon usage des mots, 10.2008, 15 p.